index > histoire du belem > 1939-1952, les années d’attente
histoire du belem

1939-1952, les années d’attente

À la suite du décès d’Ernest Guinness et de l’arrivée de la guerre, le navire est désarmé à l’île de Wight.

Il y échappe de peu à un bombardement allemand. Le grand-mât et les vergues sont endommagés. Les voiles, stockées dans un hangar, sont complètement détruites par un incendie.

Pendant quelques mois, il servira de quartier général des vedettes rapides des Forces Navales Françaises Libres.

Le Fantôme II restera stationné à l’île de Wight jusqu’en 1952.

Navigation

Recherche



index > histoire du belem > 1939-1952, les années d’attente

© 2001-2011 Laurent Gloaguen | dernière mise à jour : octobre 2016 | map | xhtml valide.