index > le navire > caractéristiques du belem dans son état actuel
le navire

Caractéristiques du Belem dans son état actuel

534 tonneaux et 51 m de longueur.

  • Coque rivée (pour les parties anciennes), tout acier.
  • Tôles des fonds : 11 mm.
  • Lest en cale : 4 500 gueuzes de fonte de 50 kg chaque.
  • Longueur de coque sans beaupré : 51 m.
  • Longueur du beaupré : 7 m.
  • Longueur hors tout : 58 m.
  • Longueur à la flottaison : 48 m.
  • Largeur au maître bau: 8,80 m.
  • Tirant d’eau : 3,60 m.
  • Jauge brute : 534 tonneaux.
  • Déplacement : 750 tonnes.
  • Numéro Lloyd : 8622983
p>Plan de voilure du Belem.

Plan de voilure [dessin Laurent Gloaguen]. Cliquez sur le dessin pour l’agrandir.

Mâture - Gréement

  • Mâts en acier en 2 parties (bas mât, mât de hune).
  • Hauteur du grand mât au-dessus de la flottaison : 34 m.
  • Vergues basses en acier, vergues de perroquet et cacatois en bois.
  • Environ 220 points de tournage des manœuvres courantes.
  • Environ 250 poulies simples, doubles et triples.
  • 4 500 m de manœuvres courantes en filin polyamide.

Voiles

  • Nombre de voiles : 22.
  • Surface de voilure : environ 1100-1200 m² (tout dessus, hors voile de cape).

De l’avant vers l’arriêre et de bas en haut :

  • 1 - grand foc
  • 2 - faux foc
  • 3 - petit foc
  • 4 - misaine
  • 5 - petit hunier fixe
  • 6 - petit hunier volant
  • 7 - petit perroquet
  • 8 - petit cacatois
  • 9 - grand voile d’étai
  • 10 - voile d’étai de hune
  • 11 - voile d’étai de perroquet
  • 12 - grand voile
  • 13 - grand hunier fixe
  • 14 - grand hunier volant
  • 15 - grand perroquet
  • 16 - grand cacatois
  • 17 - foc d’artimon
  • 18 - marquise
  • 19 - diablotin
  • (20 - brigantine de cape)
  • 21 - brigantine
  • 22 - voile de flêche

Propulsion, équipement

  • Propulsion par 2 moteurs diesel Fiat-Iveco, 300 CV chacun, 1 600 tours/minutes à plein régime.
  • Réducteurs-inverseurs : Masson 1/6.
  • 2 lignes d’arbre, 2 hélices 4 pales.
  • 3 groupes électrogênes (2 insonorisés + 1 secours).
  • Réserves de gazole : 40 tonnes.
  • Autonomie : 24 jours à 7 nœuds, soit environ 4 000 miles nautiques.
  • Réserves d’eau douce : 20 tonnes.
  • Production d’environ 3 tonnes/jour par osmoseur.
  • Guindeau électrique.
  • 3 cabestans hydrauliques (deux petits sur le pont, un de chaque bord, servant à hisser les vergues volantes, mais jamais utilisés lors des stages, un grand sur la dunette, devant le mât d’artimon, servant à raidir les aussières lors des manœuvres d’amarrage).

Performances

  • Vitesse maximale au moteur par mer belle : 8 à 9 nœuds.
  • Vitesse maximale sous voiles : 11 à 12 nœuds.
  • Possibilité de remonter à 75° du vent.
  • Durée d’établissement de toute la voilure par petit temps : 30 à 40 mn.
  • Durée nécessaire pour serrer toute la voilure par petit temps : 50 à 60 mn.
  • Durée d’un virement de bord complet : 15 à 20 mn selon le vent.

Personnel de bord

16 hommes :

  • 1 commandant
  • 1 second
  • 2 lieutenants
  • 1 chef mécanicien
  • 2 cuisiniers
  • 1 bosco (maître d’équipage)
  • 1 charpentier
  • 7 matelots gabiers (dont deux appelés de la Marine nationale jusqu’à l’année 2000).

Le personnel est géré par la Société Morbihanaise et Nantaise de Navigation.

Capacité stagiaires : 48 (deux bordées de 24, divisées par tiers de 16).

Navigation

Recherche



index > le navire > caractéristiques du belem dans son état actuel

© 2001-2011 Laurent Gloaguen | dernière mise à jour : octobre 2016 | map | xhtml valide.